Santé


Irène Frachon rencontre les étudiants de la faculté Lyon EST

Soirée débat organisée par l’ACLE avec le Dr I. Frachon : s’affranchir des conflits d'intérêts entre l'industrie pharmaceutique et la médecine

C’est dans le cadre d’une réflexion, menée en sciences humaines et sociales (SHS), autour des conflits d'intérêts entre l'industrie pharmaceutique et la profession médicale que le Dr. Irène Frachon est venue, le 2 février 2017, à la rencontre des étudiant-e-s de santé de la faculté Lyon EST.

Invitée par Nicolas Lechopier (Maître de conférences en SHS à la Faculté de médecine Lyon Est), Jonathan Simon et Hans-Martin Spath (étudiants en première année de médecine PACES), le Dr Irène Frachon, médecin pneumologue en poste au CHU de Brest, intervenait en qualité de « grand témoin ».

Le Dr Frachon a joué un rôle décisif dans la mise en évidence de la responsabilité d’un médicament le benfluorex  (Mediator) dans des cas de valvulopathies et d’hypertension artérielle pulmonaire grave. Par son action scientifique et médicale avec l’aide d’un chercheur le professeur Le Bihan, le Dr Frachon est parvenue à alerter les autorités publiques et obtenir le retrait de ce médicament.

Au cours d’une soirée débat organisée par l’ACLE, le Dr Frachon a attiré l’attention des étudiants sur les enjeux de leur futur métier et les a sensibilisés à l’importance des conflits d’intérêts dans leur pratique médicale future.

La faculté de médecine de Lyon-Est a lancé dès 2009 sous l’impulsion du Doyen Jérôme Etienne une politique d’indépendance vis-à-vis des laboratoires pharmaceutiques et de sensibilisation des étudiants.
 
Ainsi dès la deuxième année, les étudiants reçoivent une formation sur ce thème en sciences humaines et sociales, au cours de laquelle un livret de sensibilisation sur l’influence de l’industrie pharmaceutique leur est remis. Réalisé par un collectif d’étudiants en médecine (la Troupe du Rire) à partir d’un manuel de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), ce support est l’occasion de susciter des discussions. Il y a ensuite une «piqûre de rappel» au moment de l’internat.

Cette conférence a rencontré un vif succès auprès des étudiants et a fait l’objet d’un débat constructif.

Irène Frachon 1

 
Irène Frachon 2

 
Irène Frachon 3


Par Sophie Spillone, chargée du développement en éducation médicale à la Faculté Lyon EST, Université Lyon 1.
Lieu(x)
Faculté de médecine Lyon EST, Bâtiment Jean-François Cier, Amphithéâtre A. Domaine RockeFeller
Publié le 16 février 2017