Communiqué


La presse en parle : les Initiatives Pédagogiques Etudiantes (IPE) de la Faculté de Médecine Lyon-Est, Université Lyon 1

Le secrétaire d’État à l'Enseignement supérieur Thierry Mandon a invité, ce jeudi 30/03/2017, 2 étudiants de la faculté de médecine Lyon EST, Quentin DEL VALLE, étudiant DFASM2, et Alexandre MADER, étudiant DFASM1, accompagnés du Pr Jérôme ETIENNE, Doyen honoraire, à présenter les Initiatives Pédagogiques Etudiantes (IPE) dans le cadre de la journée "L'innovation pédagogique au cœur des universités" organisée au Ministère de l'Education Nationale, de l'Enseignement Supérieur et de la Recherche.

Comment est né le projet IPE ?
Pour améliorer la formation des futurs médecins, la Faculté de Médecine Lyon Est a mis en place une démarche pédagogique impliquant les étudiants en leur permettant de développer leurs propres initiatives pédagogiques étudiantes et de les appliquer en collaboration avec les enseignants. Un groupe s'intitulant IPE pour Initiatives Pédagogiques des Etudiants a ainsi été créé.

Quels sont les résultats ?
Depuis 2014, les IPE se sont multipliées et leur liste complète est accessible sur le site http://eluslyonest.univ-lyon1.fr/ipe/. Ce processus a permis à la fois d’optimiser la rétention du savoir théorique des étudiants, tout en leur permettant de cultiver des compétences de savoir-faire et de savoir-être fondamentales pour le devenir médecin.

Les initiatives étudiantes s’articulent autour de trois axes :

  • La production de ressources pédagogiques, d’outils de révision et d’évaluation
Un exemple est celui de la création en 1e cycle de polycopiés de cours, rédigés par les étudiants et validés par les enseignants. En combinant le mode de pensée étudiant et l’expertise enseignante, ces ressources de qualité ont finalement permis la mise en place de classes inversées
ipe1
 
  • Le soutien méthodologique et pédagogique

Trois exemples sont présentés :
- Des conférences d’aide à la méthodologie et à l’orientation, organisées par les étudiants et faisant intervenir notamment des experts en science de la pédagogie.
- Un Tutorat ECN, pour accompagner les étudiants en 2e cycle dans la préparation des Epreuves Classantes Nationales via des ateliers de révision et des épreuves blanches sur tablettes, organisés par des étudiants et des internes.
- ASPPiRE (Accompagnement et Soutien Pédagogique Personnalisés pour la Réussite des Etudiants) : une structure d'accueil composée d'étudiants et de membres du personnel de la Faculté a été créée pour permettre un accompagnement, notamment pédagogique, des étudiants en difficultés.

  • Le soutien disciplinaire et l’enseignement par les pairs
De la PACES à la 6ème année des études de médecine, différents tutorats ont été créés. Un exemple est celui du Tutorat MEDEA (Méthodes et Enseignements d'Etudes d'Articles) destiné à tous les étudiants de la FGSM2 à la DFASM3 intéressés par un double cursus médecine-science. Un autre exemple est celui d’ateliers de formation par les pairs (tuteurs de 3e année) aux principaux gestes techniques médicaux.

IPE 2

Depuis le développement des IPE à la Faculté de Médecine Lyon Est, des évaluations des divers projets ont été mises en place pour identifier les points forts et les pistes d'amélioration des dispositifs.

Toutes ces initiatives étudiantes sont désormais valorisées académiquement sous forme de "points bonus", notamment en deuxième cycle, qui comptent pour la validation facultaire de l'année en cours.

Quel est le nombre d’étudiants concernés ?
Il y a 2 300 étudiants inscrits en Première Année Commune aux Etudes de Santé (PACES), 700 étudiants en Formation Générale en Science Médicale (FGSM1 & 2) et 1 200 étudiants en Formation Approfondie en Science Médicale (FASM1, 2 & 3).

Ce dispositif a permis aux étudiants de reprendre leur place au centre de leur apprentissage et d’en devenir acteur.

Pour en savoir plus sur les IPE cliquer ici.

Visionner la présentation sur Youtube.

photo 1

photo 2

Communiqué AFP du 31/03/2017
AFP
 
 
Par Sophie Spillone, chargée du développement en éducation médicale à la Faculté Lyon EST, Université Lyon 1.
Lieu(x)
Paris, ministère de l'enseignement supérieur.
Publié le 3 avril 2017 Mis à jour le 12 mai 2017