Evènement


Les étudiants en santé de Lyon 1 mobilisés pour un exercice autour du risque Ebola

A l’occasion de la Journée nationale du réserviste (JNR) qui s'est déroulée à l’Université Claude Bernard Lyon 1 sur le campus Santé Est Rockefeller le 2 avril 2015, les étudiants en santé ont participé, aux côtés des personnels du Régiment Médical de La Valbonne, à un exercice en conditions réelles testant les protocoles d’intervention en cas de rapatriement sanitaire d’un patient atteint du virus Ebola.

Exercice autour du risque Ebola © Eric Le Roux

Cet exercice fait partie intégrante de la formation des étudiants en médecine, dans le cadre d’une Unité d’Enseignement optionnelle de défense et de sécurité : « Evolution de la santé, évolution des risques ». Les étudiants d’autres spécialités en santé ont également été conviés à y assister. Il concrétise la convention réserve signée entre les Hospices Civils de Lyon et le Service de Santé des Armées, lors de la JNR 2014.

L’objectif : apprendre à pratiquer la médecine d’urgence en équipe civilo-militaire
L’enjeu était de montrer aux futurs médecins, la rapide mise en place d’une équipe mixte civilo-militaire et leur rôle en cas de crise sanitaire de type Nucléaire, Radiologique, Biologique, Chimique (NRBC) pour leur apprendre à pratiquer dans des conditions dégradées et hostiles, conseillés par les militaires spécialisés dans la médecine de l’avant, de terrain.

Des ateliers dynamiques
L’exercice était présenté sous forme de plusieurs ateliers dynamiques : de l’habillage en tenue de protection du personnel qui prendra en charge le patient, à son transport en isolement dans une housse spécifique, pour finir avec les soins au lit et le déshabillage du personnel. Les étudiants ont travaillé en binôme avec des personnels du Régiment médical de la Valbonne, dont certains ont été déployés au sein de l’établissement du Centre de Traitement des Soignants (CTS) à Conakry en République de Guinée. Le rôle de ce centre est de prendre en charge les personnels soignants contaminés par le virus Ebola.

Les parties prenantes : coopération entre soignants civils, professeurs, réservistes et militaires d’active
Les 25 étudiants évalués sont en 3ème à 5ème année de médecine à Lyon 1 et ceux de l’Ecole de santé des armées (ESA) de Lyon-Bron, qui ont un début de cursus commun, ont été encadrés par des militaires d’active et des réservistes opérationnels de la DRSSA de Lyon, du Régiment médical et du Centre de formation opérationnelle santé de l’Ecole du Val-De-Grâce de La Valbonne, de l’HIA Desgenettes de Bron et du personnel des Hospices Civils de Lyon.

Exercice autour du risque Ebola © Eric Le Roux

Exercice autour du risque Ebola © Eric Le Roux

La journée du réserviste était pilotée par le professeur Jean-Jacques Lehot, médecin chef des services de classe normale de réserve et référent Défense de Lyon 1, par le médecin chef des services de classe normale Christian Belat de la DRSSA Lyon et par Jean-Luc Lamboley, référent Défense de l'Université Lyon 2.
Publié le 5 avril 2015 Mis à jour le 7 décembre 2016