Communiqué


Lyon EST affranchie de l’industrie pharmaceutique soutien la défense de l’esprit critique dans l’éducation

La faculté Lyon EST classée n°1 des facultés de médecine les plus indépendantes vis-à-vis de l’industrie pharmaceutique.

« Les facultés françaises de médecine ont été classées sur l’indépendance qu’elles garantissent à leurs étudiants vis-à-vis des laboratoires pharmaceutiques. Ce travail inspiré d’un palmarès établi chaque année par « l’Association américaine des étudiants en médecine », a été publié le 9 janvier, par la revue scientifique de référence en accès libre « PLOS ONE », sous le titre « Conflict-of-Interest Policies at French Medical Schools : Starting from the Bottom ».

La faculté de Lyon-Est se place en tête du classement. Celle d’Angers arrive en deuxième position, suivent sept établissements ex aequo : Aix-Marseille, Lyon Sud, Paris Descartes, Paris Diderot, Rennes 1, Strasbourg et Toulouse Purpan.

Ainsi, l’étude montre que seules 9 facultés sur 37, en France, ont pris des initiatives pour se prémunir contre les conflits d’intérêts qui surgissent en cas de liens de l’établissement ou de ses enseignants avec l’industrie du médicament. Les 28 autres, n’ayant adopté à ce jour aucune mesure en ce sens, n’obtiennent aucun point ».

La note obtenue par Lyon-Est reste faible (5/26), mais est encourageante pour inciter les enseignants à poursuivre la sensibilisation des étudiants à cette problématique.

Formindep, le 09/01/2017, http://www.formindep.org/Les-facs-de-medecine-les-plus.html

En savoir plus : http://journals.plos.org/plosone/article?id=10.1371/journal.pone.0168258

PlosOne, , Conflict of Interest Policies at French Medical Schools: Starting from the Bottom, Published: January 9 2017, Paul Scheffer, Christian Guy-Coichard, David Outh-Gauer, Zoéline Calet-Froissart, Mathilde Boursier, Barbara Mintzes, Jean-Sébastien Borde

Par Sophie Spillone, chargée du développement en éducation médicale à la Faculté Lyon EST, Université Lyon 1.

Publié le 13 janvier 2017