Enseigner la « Santé Environnementale » aux étudiants

Former les futurs professionnels de la santé aux enjeux et aux conséquences sanitaires du changement climatique et des maladies en lien avec l’environnement est une nécessité.

La question de la dégradation environnementale, du changement climatique et de l’utilisation de l’énergie est un enjeu sociétal majeur du XXIème siècle. Le secteur de la santé est doublement concerné : en tant qu’émetteur de gaz à effet de serre, et en raison du nombre croissant de patients atteints de pathologies dues à des risques environnementaux.

Former les futurs professionnels de la santé à ces enjeux et aux conséquences sanitaires du changement climatique et des maladies en lien avec l’environnement est une nécessité.

C’est dans ce contexte, qu’une unité d’enseignement librement choisie « Santé Environnementale » a été créée à la rentrée 2021. Cette UE comprend soixante heures d’enseignement multidisciplinaire impliquant des médecins de différentes spécialités, des pharmaciens, des biologistes, mais aussi des vétérinaires, des paléontologues, des ingénieurs, des docteurs en sciences de gestion, ou en sciences politiques. La diversité des enseignants répond à un double objectif : faire comprendre les enjeux systémiques santé-environnement à travers différentes expertises et points de vue et l’importance d’une évolution de la vision anthropo-centrée du système de santé actuel vers une vision plus globale, où la santé humaine serait intégrée à l’environnement animal et environnemental.

L’évaluation se fera sous la forme de présentation de posters réalisés en groupe qui seront ensuite affichés dans la faculté pour sensibiliser les autres étudiants à ce sujet. 47 étudiants de la 2ème à la 5ème année de médecine sont inscrits cette année.

Une réflexion est en cours avec d’autres facultés de médecine pour proposer, à partir de cette innovation pédagogique, un enseignement national sous la forme d’un MOOC avec le soutien de la Conférence des Doyens de Médecine.

Dr Marine Sarfati et Pr Roland Chapurlat
Responsables pédagogiques
Publié le 25 février 2022