Pertinence des actes médicaux, pour une ‘médecine sobre’

Dans le cadre de la R2C, la pertinence des actes et du raisonnement clinique a été retenue comme l’une des compétences qui sera évaluée en fin de 2ème cycle par les Examens Cliniques Objectifs et Structurés (ECOS).

https://www.macsf.fr/var/macsf/storage/images/macsf.fr/responsabilite-professionnelle/actes-de-soins-et-technique-medicale/telemedecine-dix-questions-pratiques/590556-3-fre-FR/La-telemedecine-en-dix-questions.jpg
 
Les actes du colloque ‘Pertinence des actes médicaux’ qui s’est déroulé à la faculté le lundi 3 décembre 2018 à l’initiative du Pr René Mornex de l’Académie nationale de Médecine, en collaboration avec la Conférence des Doyens de médecine ont été publiés dans le Bulletin de l’Académie Nationale de Médecine cliquer ici pour le lire.
 
Les thèmes principaux sont la perception et la formation à la pertinence.
Il s’agit d’un enjeu pour la formation des étudiants en médecine. A l’initiative du groupe de travail sur la réforme de 2ème cycle des études médicales de la Conférence des Doyens de médecine, la pertinence des actes et du raisonnement clinique a été retenue comme l’une des compétences qui sera évaluée en fin de 2ème cycle par les Examens Cliniques Objectifs et Structurés (ECOS).
 
L’enseignement théorique et surtout en stage sera donc développé en ce sens. Les étudiants de la faculté s’y impliquent déjà et portent une Initiative Pédagogique Etudiante Enseignante IPE2 pour enseigner la pertinence.
Publié le 19 mai 2020