Communiqué


Projet SAMSEI : l’Université Lyon 1 insuffle la simulation dans les formations de santé

Grâce au projet SAMSEI « Stratégies d’Apprentissage des Métiers de Santé en Environnement Immersif » labellisé IDEFI, l’Université Claude Bernard Lyon 1 est à la pointe de l’innovation pédagogique. Le projet SAMSEI permet d’insuffler la simulation dans les formations de santé pour permettre aux futurs professionnels de santé de s’exercer en situation virtuelle avant de se retrouver dans des conditions réelles.

A l’instar de la formation des pilotes dans l’industrie aéronautique, il a été démontré que la simulation permet une meilleure acquisition des connaissances et une meilleure réactivité vis-àvis des problèmes réels. Appliquée à la médecine, cette méthode permet de confronter le futur praticien à des situations habituelles ou à des situations graves. La simulation lui donne les outils pour pourvoir réagir en conditions réelles sans qu’il y ait de conséquences nuisibles sur un patient.

C’est ce qu’apporte SAMSEI à la formation des futurs professionnels de santé à Lyon 1. La simulation est rendue possible par des mannequins informatisés, très sophistiqués, pour des situations d’urgence et de réanimation chez l’adulte ou chez l’enfant. La simulation est également mise à profit dans la formation des chirurgiens et des chirurgiens-dentistes en utilisant des modèles informatiques (laparoscopie, odontologie…) ou des modèles usant de substituts. En pharmacie, il est également possible de simuler les problèmes pratiques qui se posent en officine et en pharmacie industrielle.

Toutes les autres professions de santé, sage-femme, infirmière, rééducateurs utilisent également la simulation dans leur programme de formation. L’objectif original du projet SAMSEI est ainsi de décloisonner les formations issues de disciplines différentes mais dont la finalité est de travailler sur le même patient.
Publié le 25 octobre 2012 Mis à jour le 14 mars 2013